Publié le 15 Octobre 2017

Entre les deux guerres mondiales, Rice était un haut lieu d'ébullition de cervelles. De 1915 à 1946 on y publia des pamphlets, qui devinrent plus sagement des études à partir de 1947.

De grands esprits de l'ancien et du nouveau monde laissaient libre cours à leur fantaisie.

ll y eut des mathématiciens sages, Jacques Hadamard racontant en 1922 le génie de Poincaré, Emile Borel décrivant les sciences moléculaires.

En 1925 Nadia Boulanger analysa la musique moderne (pour l'époque : Debussy et Stravinski).

Julian Huxley, grand manitou de la biologie à Rice, y fut bien plus ébouriffant. Il y disserta de la Biologie Pure, distinguée de la Biologie Appliquée, et en apothéose prophétique, de la Biologie Philosophique, Science Destructive et Constructive !

Le pompom revient à Georges David Birkhoff, le mathématicien austère et génial de Harvard, dont des traités d'algèbre s'empoussièrent sur les rayonnages de l'IMP. Il entama un programme grandiose consistant à rapatrier pas moins que l'Ethique et l'Esthétique dans le domaine mathématique. Le sens moral, le sentiment de beauté suscité par la poésie, la peinture ou la musique, tout devait se ramener à une équation fondamentale. Le beau et le bon mesurés par un seul nombre, grosso modo, le rapport entre l'ordre et la complexité. Les vaticinations inspirées de Birkhoff ne furent pas juste de croquignolesques calembredaines, c'était le premier balbutiement de la théorie de la complexité, appliquée maintenant au traitement de l'image. Pour l'heure, son application à l'éthique tient compagnie, dans le cimetière des illusions, à la théorie des catastrophes du tout aussi brillant René Thom.

Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.
Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.
Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.
Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.
Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.
Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.

Les joyeux pamphlétaires : Hadamard, Borel, Boulanger, Huxley, Birkhoff.

Rédigé par Institut de Mathématiques de Pralognan (IMP)

Publié dans #Amérique, #math, #philosophie, #art

Publié le 19 Septembre 2017

Time of Moonda Kotee tea
Time of Moonda Kotee tea

Time of Moonda Kotee tea

Rédigé par Institut de Mathématiques de Pralognan (IMP)

Publié dans #art

Publié le 18 Septembre 2017

En provenance du Baloutchistan pakistanais, arrivage d'un cristal de quartz biterminé contenant des inclusions d'hydrocarbures selon trois phases : des gouttes de pétrole liquide jaune avec des bulles de méthane, et du goudron noir. Intense fluorescence bleue du pétrole aux UV longs.

Quartz pétrole
Quartz pétrole

Publié le 17 Septembre 2017

grands remuements estivaux

grands remuements estivaux

Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.
Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.
Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.
Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.
Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.
Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.
Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.

Les normands ont fait un pèlerinage dans la grosse pomme.

Les texanes firent de la science : astronomie solaire, mécanique des fluides avec Harvey, écologie tropicale.
Les texanes firent de la science : astronomie solaire, mécanique des fluides avec Harvey, écologie tropicale.
Les texanes firent de la science : astronomie solaire, mécanique des fluides avec Harvey, écologie tropicale.
Les texanes firent de la science : astronomie solaire, mécanique des fluides avec Harvey, écologie tropicale.
Les texanes firent de la science : astronomie solaire, mécanique des fluides avec Harvey, écologie tropicale.

Les texanes firent de la science : astronomie solaire, mécanique des fluides avec Harvey, écologie tropicale.

Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.
Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.

Entre deux palaces, les singapouriens prirent de la hauteur.

Publié le 15 Septembre 2017

Aujourd'hui Cassini se suicide en plongeant dans Saturne. Pour célébrer cette mort somptueuse, l'Institute of Physics (IOP) offre gracieusement un ouvrage richement illustré par d'ébouriffantes photographies prises par la sonde : cyclone hexagonal au pôle nord de Saturne, lacs de Titan, geysers d'Encelade (attendre que le .gif se charge) etc.

Enjoy !

ça souffle à 500 km/h là-bas.
ça souffle à 500 km/h là-bas.

ça souffle à 500 km/h là-bas.

une visite de Titan

Les geysers d'Encelade le 28 août 2017. Cassini est à un million de km du satellite.

Les geysers d'Encelade le 28 août 2017. Cassini est à un million de km du satellite.

musique de circonstance pour les funérailles de Cassini.

Publié le 25 Août 2017

Après 1992 et 2008, retour à la Pointe du Dard (3206 m.) avec en insurpassable chef de cordée, C. le non-taiseux, de l'Institut de Mathématiques de Bonneval (IMB). En bonus, un passage au sommet de la Roche Ferran (3099 m.). En vingt-cinq ans le paysage a changé, les glaciers agonisent et la vague du Dard s'est creusée. Sic transit gloria glacialium molium.

Montée vers Félix Faure le 22 août 2017.
Montée vers Félix Faure le 22 août 2017.

Montée vers Félix Faure le 22 août 2017.

Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)
Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)

Ascension du Dard et de la Roche Ferran du 23 août (crédit photo : C.)

Montée au Dard par l'Arcelin le 28 juillet 1992 : les glaciers étaient beaux...
Montée au Dard par l'Arcelin le 28 juillet 1992 : les glaciers étaient beaux...

Montée au Dard par l'Arcelin le 28 juillet 1992 : les glaciers étaient beaux...

Publié le 16 Août 2017

Autocadeau pour fêter des noces de rubis : une opale noire bien évidemment. D'après Walmont de Bomare, cette pierre est dite la plus noble des pierres au vingt et unième chapitre de l'Apocalypse. Cela est contesté par Louis de Launay mais Herr Doctor Friedrich Benesh étudiant la physico-chimie de la Jérusalem céleste, résout élégamment le problème en rattachant l'opale au groupe des jaspes invoquées par le voyant de Patmos : 

"Dans l'expérience du jaspe procurée par l'être de l'opale, vit dans l'Apocalypse la métamorphose de tout l'ancien cosmos, issu de l'évolution terrestre, en une terre nouvelle, un ciel nouveau, une humanité future, une divinité future, une ville future. Tout en elle est opale : splendeur de la métamorphose qui, dans son abandon confiant et infini, est devenue lumineuse."

La belle noire de 5,64 carats vient d'Australie.
La belle noire de 5,64 carats vient d'Australie.

La belle noire de 5,64 carats vient d'Australie.

L'IMP possède aussi de belles éthiopiennes.
L'IMP possède aussi de belles éthiopiennes.

L'IMP possède aussi de belles éthiopiennes.

Un traité de pétrologie apocalyptique.

Un traité de pétrologie apocalyptique.

Sylves à Reichenau an der Rax où naquit Otto de Habsbourg-Lorraine et dont une rue porte le nom de Friedrich Benesch.

Sylves à Reichenau an der Rax où naquit Otto de Habsbourg-Lorraine et dont une rue porte le nom de Friedrich Benesch.

A Angers, la Jérusalem céleste d'Hennequin de Bruges. Noter les Y pythagoriciens, symboles des bifurcations du libre arbitre.

A Angers, la Jérusalem céleste d'Hennequin de Bruges. Noter les Y pythagoriciens, symboles des bifurcations du libre arbitre.

sur les murs de l'IMP.

sur les murs de l'IMP.

Publié le 14 Août 2017

Jour d'allégresse pour l'IMP : wedding à Shady Lane Cellars entre Dr. BB et Dr. RE. Cérémonie émouvante dans les vignobles, toasts inspirés, fiesta joyeuse et danse des sauvages bien évidemment. Pour tous les participants, venus d'Aquitaine, d'Iowa, de Normandie, de Singapour et du Texas, une date à marquer d'une pierre blanche, de Petoskey bien sûr.

Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!
Wedding!

L'indien qui joue si adroitement du tambour est une indienne : la percussionniste Marie-Ange Petit.

Hexagonaria percarinata du dévonien (pavage pas trop périodique : il y a des pentagones).

Hexagonaria percarinata du dévonien (pavage pas trop périodique : il y a des pentagones).

Publié le 13 Août 2017

O temps, suspends ton vol, dans un jardin bien sûr. Célébrations du 35ème anniversaire dans les topiaires d'Eyrignac et de Marqueyssac, puis nuit au Plaza-Madeleine de Sarlat avec passage dans son bar à cocktails, bien évidemment.

Merci pour ce moment !

Un pied sur un sablier et tenant une urne funéraire, le dieu du temps qui passe dans les jardins d'Eyrignac.
Un pied sur un sablier et tenant une urne funéraire, le dieu du temps qui passe dans les jardins d'Eyrignac.
Un pied sur un sablier et tenant une urne funéraire, le dieu du temps qui passe dans les jardins d'Eyrignac.
Un pied sur un sablier et tenant une urne funéraire, le dieu du temps qui passe dans les jardins d'Eyrignac.

Un pied sur un sablier et tenant une urne funéraire, le dieu du temps qui passe dans les jardins d'Eyrignac.

Le parc suspendu de Marqueyssac.
Le parc suspendu de Marqueyssac.

Le parc suspendu de Marqueyssac.

Le Plaza-Madeleine
Le Plaza-Madeleine
Le Plaza-Madeleine
Le Plaza-Madeleine

Le Plaza-Madeleine

Publié le 7 Juillet 2017

Pelerinage et remembrances au château d'Audigeay, désormais château des Dames (Dupuy) de la Renardière. Les vieilles pierres gravées, le parc à l'anglaise avec lac, cèdre et séquoia n'ont pas changé depuis Georges, mais un siècle plus tard, Marraine a découvert le cuvier ressuscité et apprécié les crus médaillés. Retour par la Sauve Majeure et les andrones, cornières et couverts de Créon.

Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.
Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.

Né en 1866, Georges batifolait dans le château de sa maman.

Georges y rendait la justice et le dimanche fleurissait les tombes d'aïeux. Le temps a tout effacé, les tombes autant que les ancêtres.
Georges y rendait la justice et le dimanche fleurissait les tombes d'aïeux. Le temps a tout effacé, les tombes autant que les ancêtres.

Georges y rendait la justice et le dimanche fleurissait les tombes d'aïeux. Le temps a tout effacé, les tombes autant que les ancêtres.

Rédigé par Institut de Mathématiques de Pralognan (IMP)

Publié dans #IMP Regiomontanus, #temps, #art