Michael Lonsdale

Publié le 2 Novembre 2020

s'en est allé retrouver Delphine Seyrig et Dieu. Une voix inimitable s'est éteinte et le lunaire postérieur du fantôme de la liberté s'est éclipsé.

Dans la touffeur languide de notre ambassade aux Indes orientales, avec son amour impossible à l'écran et dans sa vie.

A Saint Sulpice, lisant le livre de la Genèse.

Après la décanonisation de Sainte Thérèse, une revigorante fessée !

Rédigé par Institut de Mathématiques de Pralognan (IMP)

Publié dans #art, #temps

Commenter cet article